Accouchement (très) rapide pour un premier bébé : c’est possible !

Scroll

On dit qu’il faut en moyenne 12 heures pour un premier accouchement et que ça peut aller plus rapidement pour les suivants …

Il faut quand même savoir que parfois, pour des raisons, souvent inexpliquées, le travail peut aller beaucoup plus vite que ça ! Les douleurs sont très intenses, le travail avance très vite, votre bébé descend très vite et vous accouchez très rapidement : parfois en moins d’une heure … sans même avoir le temps de penser à la péridurale !

Théoriquement (et « obstétriquement » parlant), c’est le plus bel accouchement que vous puissiez vivre … En pratique ce n’est pas toujours le cas. Les mamans se disent qu’elles ont le temps, que 12 heures, c’est long qu’on a le temps de se préparer et que les douleurs sont progressives. Si Dame Nature en a décidé autrement et que vous accouchez rapidement, il va y avoir beaucoup d’agitation autour de vous : il faut faire vite car il faut être prêt pour accueillir votre bébé ! C’est une urgence mais il n’y a rien d’anormal … Les professionnels ne vont pas toujours vous expliquer tout de suite ce qu’il se passe car ils doivent d’abord faire leur travail et s’assurer que tout se passe bien.

Les mamans qui ont vécu un tel accouchement ont souvent ressenti de la peur voir de la panique car elles ont interprété l’urgence comme un problème … Les douleurs peuvent aussi être vraiment très (très !) fortes et elles avaient parfois même l’impression qu’elles « allaient mourir » … Aussi, dans le cas d’un accouchement aussi rapide, si vous vous étiez préparées à prendre la péridurale, vous n’en aurez surement pas l’occasion, il faudra gérer la douleur …

Si vous voyez que tout s’agite autour de vous et que vos douleurs sont si fortes, ne restez pas pétrifiée, osez poser la question à la sage-femme car elle ne pensera peut-être pas tout de suite à vous expliquer la raison de cette agitation … et surtout, parlez-en après votre accouchement : avec votre compagnon, avec la sage-femme, avec votre gynécologue, avec le pédiatre, avec votre famille, avec vos amis … Evacuez tout ce stress que vous avez ressenti pour pouvoir avancer. Ne restez pas sur cette sensation de panique !

TOP