Allaiter ou donner le biberon ? C’est à vous de choisir …

Scroll

Certaines savent depuis très longtemps ce qu’elles veulent (ou ne veulent pas) faire !

Mais pour d’autres, le choix est parfois un peu plus compliqué que ça … Alors, que choisir ?

D’un côté, il est scientifiquement prouvé que le lait maternel reste et restera toujours le mieux adapté aux besoins de votre bébé. En effet, le lait maternel est inimitable. Il est très facile à digérer ; il apporte toutes les vitamines, minéraux et autres nutriments (protéines, glucides, acides gras, …) nécessaires au bon développement physique et intellectuel du nourrisson ; il contribue à la maturation de son système digestif et de son système immunitaire ; les enfants nourris au sein présentent également moins de maladies telles que des allergies, des maladies des voies respiratoires, l’obésité, le diabète, la maladie de Crohn, etc. Le lait maternel favorise également le lien mère-enfant.

Vous trouverez de plus amples informations concernant les bienfaits de l’allaitement maternel sur le site naitre et grandir dans son article « L’importance de l’allaitement maternel » ou encore dans son article intitulé « Allaitement: les bienfaits du lait maternel« .

L’ONE a également sorti une super brochure sur l’allaitement maternel reprenant les bienfaits, les débuts et les positions de l’allaitement ; la possibilité de tirer son lait ; le sevrage ; mais aussi la place de l’entourage, la reprise du travail, … Consultez la brochure ici. Cette brochure est également disponible en différentes langues par ici.

 

D’un autre côté, il est également prouvé que le lait artificiel constitue une alternative tout à fait acceptable et correcte au lait maternel.

Le ligueur montre dans un de ces articles intitulé « Le biberon donne une place au père » que Philippe Béague, président de l’association Françoise Dolto, essaie de contrebalancer la surabondance d’informations sur l’allaitement maternel et précise qu’il faut rappeler qu’un enfant nourri au biberon ne part pas avec un handicap !

Aussi, il existe une espèce de pression sociale actuelle – tant au niveau de l’entourage que des professionnels – qui prône l’allaitement maternel à tel point que les femmes n’osent pas dire qu’elles ne veulent pas allaiter, s’obligent à allaiter alors qu’elles n’en ont pas envie ou se sentent très fortement jugées si elles choisissent les biberons … Dites-vous que ce ne sont pas ces personnes qui vous jugent qui s’occupent de votre bébé, ce ne sont pas ces personnes qui seront 24h/24 avec votre bébé : c’est votre bébé, c’est votre histoire et c’est votre choix ! Ne faites pas des choix dans lesquels vous vous sentez forcée ou coincée … faites votre choix parce que vous le voulez !

Le Ligueur a d’ailleurs écrit un article à ce propos, c’est par ici.

L’important est de prendre la décision en toute connaissance de cause et en discutant avec votre compagnon. C’est un choix important dans lequel vous devez vous sentir bien et en harmonie avec ce que vous désirez pour vous et votre enfant.

L’ONE a également listé une série de questions-réponses que vous vous posez peut-être si vous hésitez dans votre choix.

 

TOP