Bébés et mauvaises habitudes

Scroll

De nombreuses mamans s’entendent dire que si elles font ça ou ça, elles feront de leur bébé un enfant gâté ou un enfant capricieux …

Nous venons d’une génération à qui l’on a fait croire que laisser pleurer un bébé lui faisait les poumons et forgeait son caractère, qu’il fallait laisser pleurer les bébés pour ne pas en faire des bébés capricieux ou encore qu’il ne fallait pas laisser dormir son bébé avec soi pour ne pas en faire un enfant roi.

Les caprices des nouveau-nés n’existent pas : en effet, un nouveau-né ne connaît pas le sentiment de manipulation. S’il pleure, c’est qu’il a besoin de vous. Le consoler quand il pleure n’en fera donc pas un capricieux ou un enfant gâté. Au contraire, le fait de consoler votre bébé quand il pleure le rendra plus calme et plus serein. Vous apprendrez à reconnaître les pleurs de votre bébé et il  se sentira, quand vous le consolerez, en sécurité et aimé. C’est aussi de cette façon que se constituent les liens entre des parents et leur bébé.

Faites donc attention à toutes les idées reçues et aux différents commentaires non fondés pouvant venir de votre entourage (voire de personnes très proches telles que vos propres parents). Ecoutez-vous, fiez-vous à votre instinct : en effet, qui mieux que vous connaît votre bébé ? Qui mieux que vous peut le comprendre ? Et qui mieux que vous peut répondre à ses besoins ?

Je suis tombée sur un témoignage touchant d’une maman reprenant justement ces idées de maternage comme étant dangereuses pour l’éducation des enfants : Le mythe des mauvaises habitudes. A toutes les mamans qui sont perdues dans ces discours de mamans soumises à leur bébé, je pense qu’il vous fera du bien 🙂 Profitez des chaque instant avec votre bébé car le temps passe très vite. Câlinez-le tant que vous le pouvez et ne culpabilisez pas de le consoler à chacun de ses pleurs : il en a besoin. C’est comme ça que vous en ferez un adulte confiant et serein.

ATTENTION : il me parait important de préciser qu’il est important de différencier les pleurs d’un bébé éveillé et les éventuels pleurs d’un bébé qui est dans une phase de sommeil agité. Il est possible, qu’en phase de sommeil agité, votre bébé ait l’air éveillé, qu’il gémisse ou encore qu’il pleure. Il est important de différencier cet état car c’est le moment où vous ne devrez pas prendre votre bébé car cette phase fait partie de son sommeil et le prendre à ce moment-là, pour le câliner, reviendrait à couper son cycle de sommeil.

TOP