Le syndrome du bébé secoué

Scroll

Quel parent n’en a-t-il jamais eu assez d’entendre son bébé pleurer ? Quel parent ne s’est-il jamais exaspéré en ne pouvant pas calmer son bébé ? Quel parent n’a-t-il jamais été si fatigué qu’il a souhaité ne plus entendre pleurer son bébé juste pendant quelques heures … ?

Il existe un site internet spécialisé dans le syndrome du bébé secoué. Les objectifs de ce site sont la prévention du secouement et de ses récidives ainsi que le respect des droits de l’enfant. Ce site explique que « le syndrome du bébé secoué est un traumatisme crânien infligé par secouement. Il s’agit d’une forme de maltraitance de l’enfant de moins d’un an responsable d’un taux très élevé de mortalité et de morbidité. C’est un geste d’une extrême violence souvent réitéré ».

Le secouement arrive souvent au moment où un parent ne comprend pas et ne supporte plus les pleurs de son enfant, il est agacé par cette situation et finit par secouer son bébé. Les bébés sont très fragiles surtout au niveau de la tête : un secouement à cet âge provoque un traumatisme crânien avec des conséquences très graves voire mortelles pour l’enfant.

Le site internet en question donne des conseils face à ce phénomène tragique.

En cas d’exaspération, couchez votre enfant sur le dos dans son lit et quittez la pièce.

N’oubliez pas que secouer peut tuer ou handicaper votre enfant à vie et qu’il suffit d’un seul secouement pour créer des lésions.

D’autres informations sur le syndrome du bébé secoué sont disponibles sur le site de Naitre et grandir. Une vidéo est également disponible sur le site de l’ONE.

TOP