Nouvelle étape : on rentre à la maison avec notre bébé

Scroll

Nous y voilà … Vous l’avez imaginé des milliers de fois ce moment, vous en avez même rêvé ! Vous rentrez à la maison avec votre petit bout !

Et maintenant qu’est-ce qu’on fait ?

Il n’est pas rare de se sentir seule ou désemparée, vous venez de la maternité où il y avait toujours quelqu’un « au bout de la sonnette ». Vous allez apprendre à vous débrouiller seule petit à petit … Faites-vous confiance, ça va venir !

On ne s’improvise pas toujours maman du jour au lendemain. Le temps d’adaptation à votre nouveau rôle de maman peut prendre plus ou moins de temps. Il est normal de se sentir parfois perdue voire désemparée face à ce bébé qui pleure et dont vous ne savez peut-être pas encore interpréter les pleurs.

Une fois de retour à la maison, en plus de toutes les nouvelles tâches à assumer avec l’arrivée de votre bébé, vos tâches ménagères quotidiennes sont toujours bien présentes. Il n’est donc pas rare de sentir débordée au début. Au début, votre rythme va être complètement chamboulé … Il vous faudra, encore une fois, du temps pour vous adapter. Afin de ne pas vous épuiser, n’hésitez pas à vous faire aider par votre entourage !

La venue d’un bébé ne demande pas que de la préparation matérielle mais également de la préparation humaine et sociale, le soutien de vos proches sera très important ! N’hésitez pas à demander à vos proches de vous aider : s’ils viennent pour le souper, demandez-leur d’amener à manger ! S’ils partent à l’heure où vos grands doivent aller au sport, demandez-leur si ça ne les dérange pas de les y emmener ! Demandez à votre maman, à votre sœur ou encore à une amie proche de vous aider pour le repassage ou le ménage ! Demandez à vos proches de faire les courses pour vous …

Osez demander de l’aide

Lors de mes recherches, j’ai pu constater que de nombreuses mères auraient bien besoin de ce genre d’aide. Elles sont d’ailleurs très favorables à cette idée mais bien souvent, elles n’osent pas demander de l’aide. Elles ont peur :

  • peur que les gens les prennent pour de mauvaises mères qui ne sont pas capables de s’occuper de leur(s) enfant(s) et de leur ménage en même temps ;
  • peur de ne pas savoir assumer et donc de ne pas être la super maman dont elle avait tant rêvé (image idéalisée de la mère parfaite) ;
  • ou parfois simplement peur de déranger leurs proches qui ont déjà aussi tant de choses à faire …

Il est également possible de demander de l’aide de la part de professionnels :

  • via une aide familiale : les aides familiales sont des travailleuses sociales offrant une aide dans les tâches quotidiennes (courses, repas, présence, aide-ménagère, …).
  • via le système de titres-services (prestations d’aide-ménagère, de repassage, de courses ménagères ou de transport de personnes à mobilité réduite).
  • via la sage-femme qui peut se rendre également à votre domicile pour vous procurer des soins, à vous ou votre bébé, mais également pour vous soutenir, vous conseiller et vous accompagner dans la gestion de votre bébé (service remboursé).
  • via une puéricultrice : en effet, il existe maintenant les assistantes postnatales à domicile qui sont en fait des puéricultrices qui font une année supplémentaire dans le but d’apporter un soutien aux parents à domicile. Des puéricultrices peuvent également intervenir en cas de naissances multiples.
  • via le travailleur médico-sociale (TMS) de l’ONE qui peut également vous apporter des clés pour vous aider (service gratuit).

L’ONE parle du retour à domicile dans sa brochure « Un bébé … et après ? » à partir de la page 23.

Le site de l’Union Professionnelle des Sages-Femmes Belges vous parle également de « l’après naissance » ainsi que des soutiens possibles lors du retour à la maison.

Prévoir des périodes de repos

Pour pouvoir assurer toutes vos nouvelles et anciennes fonctions et surtout pour ne pas vous épuiser, il est très important de prévoir des périodes de repos au cours de la journée ! En effet, vos nuits seront plus courtes – parfois très courtes – il est donc important de récupérer un peu aussi pendant la journée.

Certaines mamans pensent qu’elles pourront faire leur grand ménage pendant que leur bébé dort la journée. C’est vrai que certains jours, vous en aurez peut-être l’occasion mais cela ne sera pas toujours le cas : surtout au début ! Comme je l’ai dit plus haut, vos nuits ne seront pas souvent de tout repos ; votre bébé vous prendra aussi peut-être (sûrement …) plus de temps que ce vous aviez imaginé ; et enfin, si vous êtes épuisée, vous n’aurez pas envie de faire le ménage dès que votre bébé sera mis au lit ! Il est donc important de profiter de ces moments de calme pour vous reposer.

Il faut savoir aussi que, malgré votre fatigue accumulée, il se peut que vous n’arriviez pas à vous endormir au moment où vous l’avez décidé : cela arrive à de nombreuses mamans ! Une fois qu’elles se disent qu’elles vont enfin pouvoir faire une sieste, elles n’y arrivent pas ! Allongez-vous quand même et profitez de ces moments de calme pour faire le vide dans votre tête ou profitez-en pour regarder un petit téléfilm ou une série pour vous détendre, … Le but est de vous détendre, de vous reposer et de penser un peu à autre chose … Il est essentiel d’avoir des moments où vous pouvez un peu déconnecter afin de tenir le cap dans votre nouveau rôle de mère ! Vous reposer vous sera profitable à vous mais également à votre bébé et à votre conjoint ainsi qu’à votre entourage.

Afin de pouvoir prévoir des moments de repos dans la journée, pensez également à bien gérer vos visites et à ne pas vous laisser submerger par elles … Ne demandez pas à plusieurs personnes de venir sur une même journée car vous n’en profiterez pas de la même façon et eux non plus d’ailleurs ! 🙂

La fatigue est tout ce qu’il y a de plus normal après la naissance d’un enfant ! Chaque mère gère cette fatigue comme elle peut ! Prévoir des périodes de repos peut réellement vous aider à surmonter cette épreuve.

Courage ! Vous n’êtes pas seule ! 🙂

TOP