Quel rythme pour mon bébé ?

Scroll

Le rythme du bébé est une chose souvent mal comprise … Chaque bébé est différent et chacun vit à son propre rythme. Cependant, cet article tente de tirer des grandes lignes de conduite concernant les premiers jours de bébé à la maternité. Bien évidemment, il existe de nombreuses exceptions.

Les deux heures qui suivent la naissance, quand l’accouchement s’est passé normalement, représentent un moment d’éveil intensif pour le nouveau-né. C’est le moment du peau-à-peau, c’est un moment opportun pour le premier échange.

Après ces deux heures, votre bébé a besoin de récupérer de cette épreuve qu’est l’accouchement. Beaucoup de bébés se mettent alors en phase de récupération. Durant cette phase, ils sont fort endormis et même difficiles à réveiller pour les faire manger. Or, ils ont besoin d’énergie, il ne faut pas les laisser dormir jusqu’à ce qu’ils se réveillent d’eux-mêmes. Si vous donner le biberon, réveillez votre bébé au moment où il doit boire ; si vous allaitez, il est parfois impossible de faire téter votre bébé qui est complètement endormi : dans ce cas, demandez à ce que l’on vous montre l’extraction manuelle du colostrum, vous pourrez ainsi au moins lui donner quelques gouttes de colostrum qui vont lui apporter de l’énergie, il pourra alors peut-être se réveiller et téter efficacement (s’il ne se réveille pas, il aura au moins eu les gouttes de colostrum).

Quant à la maman, souvent très fatiguée de son accouchement, elle n’arrive pas souvent à trouver le sommeil directement : elle contemple son bébé et essaie de réaliser que c’est bien le sien, celui qu’elle attendait depuis 9 mois. Quand elle arrive à s’endormir, elle est souvent « dérangée » par des soins ou par des visites or, elle a besoin de récupérer, elle aussi.

La deuxième nuit de bébé est souvent plutôt agitée. On parle souvent de la « fameuse deuxième nuit », celle pendant laquelle bébé ne dort pas beaucoup (voire pas du tout !). Bébé se réveille très souvent et réclame à boire très souvent. Cette phase « d’agitation » ne dure généralement qu’une voire deux nuit(s).

Pour les mamans qui allaitent, les tétées sont donc très rapprochées, ce qui peut être un peu étonnant et très fatigant. Cette phase correspond également à la montée de lait vécue par la maman : la stimulation par le bébé va aider cette montée de lait à se faire.

Pour les mamans qui donnent le biberon, bébé va vivre la même phase d’agitation même s’il a ce qu’il lui faut comme quantité de lait : c’est comme s’ils étaient « programmés pour pleurer et ne pas dormir » durant cette phase. Il va également falloir tenir bon.

Il est donc important, pour les mamans, que vous essayiez de bien vous reposer après votre accouchement afin d’avoir assez de réserves pour surmonter cette étape. Durant cette phase d’agitation, il est également important que vous puissiez avoir quelqu’un à vos côtés, le papa le plus souvent, qui vous aidera à l’apaiser et à tenir le coup.

Malheureusement, dans les chambres doubles, les papas ne peuvent pas rester la nuit. N’hésitez pas à demander de l’aide aux sages-femmes qui vous aideront volontiers si la charge de travail le permet !

TOP